GALDINI Hélène  BERGÈS Jérôme  AB2 ARCHITECTURE / ATELIER JOSEPH

AB2 ARCHITECTURE / ATELIER JOSEPH
BERGÈS Jérôme GALDINI Hélène - Architecte DPLG
Loft et Appartement Rénovation

06 81 09 58 62 / Atelier Joseph 06 83 02 59 00 06 81 09 58 62 / Atelier Joseph 06 83 02 59 00
agenceab2architecture@orange.fr

contact retour Détail du projet Architecte Toulouse

Photos : ©AB2 architectureAB2 ARCHITECTURE & ATELIER JOSEPH AB2 ARCHITECTURE & ATELIER JOSEPH
Photos : ©AB2 architectureAB2 ARCHITECTURE & ATELIER JOSEPH SALON AB2 ARCHITECTURE & ATELIER JOSEPH SALON
Photos : ©AB2 architectureAB2 ARCHITECTURE & ATELIER JOSEPH ENTREE AB2 ARCHITECTURE & ATELIER JOSEPH ENTREE
Photos : ©AB2 architectureAB2 ARCHITECTURE & ATELIER JOSEPH TERRASSE AB2 ARCHITECTURE & ATELIER JOSEPH TERRASSE
Photos : ©AB2 architectureAB2 ARCHITECTURE & ATELIER JOSEPH ESCALIER AB2 ARCHITECTURE & ATELIER JOSEPH ESCALIER

GALDINI Hélène BERGÈS Jérôme
Duplex

L'appartement haussmannien du troisième étage, déjà habité par la famille, était devenu trop petit avec l’arrivée d’un nouvel enfant. Au même moment, l’appartement sous les toits du quatrième possédant deux terrasses était en vente. Plutôt que de déménager est née l’idée de réunir les deux appartements pour créer un duplex.

Tout l’enjeu de ce projet était d’assembler deux appartements aux volumes et styles très différents tout en obtenant un ensemble cohérent et propice à une vie de famille nombreuse.

Le troisième étage est ainsi repensé dans le but d’agrandir les pièces de vie en supprimant deux chambres.

Le quatrième devient l’étage réservé aux quatre enfants articulé autour d’une pièce de vie et d’une terrasse donnant sur les toits de Toulouse.

L’escalier des parties communes privatisé devient l’articulation de l’appartement comme celui d’une maison : Une rampe pleine au dessin graphique le distingue de l’escalier commun tandis que l’entrée agrandie distribue tous les espaces de vie.

Le dessin de mobilier bâti sur-mesure a permis de personnifier chaque chambre d’enfant.

Malgré certaines interventions lourdes sur la structure porteuse, la famille n’a quitté l’appartement que 3 semaines sur les quatre mois de chantier.