FRIMAT Catherine MAXXIMA ARCHITECTURE

MAXXIMA ARCHITECTURE
FRIMAT Catherine - Architecte DPLG
Rénovation

contactretour

© Angelos DetsisMaxxima Architecture Maxxima Architecture
© Angelos DetsisMaxxima Architecture Maxxima Architecture
© Angelos DetsisMaxxima Architecture Maxxima Architecture
© Angelos DetsisMaxxima Architecture Maxxima Architecture
Partager sur Facebook Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager par Mail

MAXXIMA ARCHITECTURE - Réhabilitation d’une haute maison de ville des années 60

Le travail sur la verticalité a été une priorité : le volume intérieur a été creusé, ouvert et découpé, créant les transparences et les espaces traversants qui relient les niveaux visuellement. Le jeu d’ombre et de lumière qui en découle, anime sur sa verticalité le volume intérieur. Chaque étage est perceptible depuis le rezde- chaussée et vice-versa. Le vide de la trémie laissé par l’escalier démoli a été conservé sur les 5 niveaux. Le dernier est desservi par un escalier en colimaçon entièrement en caillebotis acier blanc à la façon d’une toile tissée en acier. L’ensemble du dispositif permet une communication visuelle et sonore sur et depuis chaque niveau et laisse passer la lumière de la verrière installée au faîte de cette trémie. Les escaliers ont des marches en chêne massif, à l’identique des planchers créés. Sans contremarche, ils forment un léger filtre sur les perspectives. Le plateau du 1er étage largement découpé, crée une double hauteur et communique de façon privilégiée avec le rez-de-chaussée. La façade Nord Ouest a reçu un vitrage à haute performance sur une hauteur de 6 mètres.