FRIMAT Catherine MAXXIMA ARCHITECTURE

MAXXIMA ARCHITECTURE
FRIMAT Catherine - Architecte DPLG
Aménagement intérieur Rénovation Aménagement intérieur

contactretour

©Angelos DetsisRéhabilitation d'une folie des années 20 Réhabilitation d'une folie des années 20
©Angelos DetsisRéhabilitation d'une folie des années 20 Réhabilitation d'une folie des années 20
©Angelos DetsisRéhabilitation d'une folie des années 20 Réhabilitation d'une folie des années 20
©Angelos DetsisRéhabilitation d'une folie des années 20 Réhabilitation d'une folie des années 20
©Angelos DetsisRéhabilitation d'une folie des années 20 Réhabilitation d'une folie des années 20
Partager sur Facebook Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager par Mail

MAXXIMA ARCHITECTURE - Réhabilitation complète d’une Folie des années 20

Une Folie se caractérise par des excentricités formelles et un certain lyrisme des volumes. Ici, les salons de réception sont de forme octogonale. Le principal, central, est coiffé d’une coupole percée en son centre par une large verrière, sertie d’une corniche travaillée et portée par huit colonnes. L’entrée présente une facture orientale qui sera conservée. Les principaux objectifs ont été la rénovation complète de la villa, d’y apporter un langage plus contemporain, d’amener davantage de lumière, d’harmoniser et de lier les espaces entre eux, d’agrandir la cuisine et la suite parentale, de valoriser le niveau bas très peu investi. De larges ouvertures ont été créées entre les salons de réception, dessinant des perspectives intérieures et aussi des vues cadrées vers l’extérieur. Les accès entre les espaces satellites et le volume central ont été largement ouverts jusque sous corniche et entre poteaux, servant ainsi l’échelle monumentale du salon principal et liant davantage les espaces entre eux. L’apport accru de lumière se fait par des tons chauds et clairs sur les parois et par le clair de jour augmenté. Sur sa totalité, le sol reçoit la pose d’un parquet en chêne massif ce qui harmonise et lie visuellement les deux niveaux. L’éclairage intérieur est principalement indirect à l’exception d’un lustre en verre de Murano, suspendu dans la salle à manger et d’un lustre en cristal d’époque. Ces deux objets, uniques et très présents dans l’espace, participent pleinement au lyrisme du lieu.